l’exité du parking

 

L’homme me jette un regard énervé …

Il attend que je lui cède la place sur le parking,

Je viens de m’asseoir à la place du conducteur,

un pied dedans, un pied dehors

Je m’demande s’il va oser klaxonner …

J’attrape la jambe de mon jean et je tire,

Je tire tranquillement,

Me rapprochant autant que possible du pied

Afin de soulever le tout pour le rentrer dans la voiture

L’homme du fond de sa BMW,

de l’autre côté de la haie ne voit pas

que j’ai enfin rentré ma jambe gauche,

 il fulmine et pense en fumant des naseaux :

« ah ces satanées bonnes femmes !

encore une qui ferait mieux d’aller à pied »

je lui souris ravie, heureuse

d’avoir les deux pieds dans une position suffisamment équilibrée

pour pouvoir me crisper d’une main sur le frein à main

et me lancer avec l’autre à l’assaut de la poignée de porte

je la tiens et dans un geste majestueux

 je ferme ma portière de ma voiture

d’un mouvement décidé, je tente de saisir la ceinture de sécurité

il démarre en trombe excédé et pile quatre places plus loin

devant un autre emplacement qui vient de se libérer

j’ai enfin réussi à cliquer ma ceinture

avec ma main gauche,

parce que la droite a déjà travaillé hier

c’est chacune son tour !

j’avance doucement mon siège pour caller mon dos

l’homme sort rageusement de sa voiture

je l’entends claquer la portière

je démarre enfin,

Je recule tranquillement

Et passe devant « mon » excité 

Que je découvre en train de donner

des coups de pieds dans sa voiture

fermée à clé manuellement un peu vite…

puisque les clés sont restées à l’intérieur

sûr qu’il pense que c’est de ma faute !

je quitte le parking, avant d’oser rire de bon coeur,

Sans doute était-il pressé

mais la colère lui a fait perdre à la fois

son temps et son bien être !

S’il savait comme c’est précieux

un corps qui marche

peut-être prendrait-il le temps

de patienter en souriant !



1 commentaire

  1. yasmine 18 octobre

    Je viens de découvrir ton blog et je suis estourbie face à ton talent, je ne sais pas comment tu transformes si bien tes sentiments et pensées en mots mais c’est tout simplement merveilleux de pouvoir te lire.
    Je suis pas une professionnelle du livre mais j’en lis énormément, et si un jour tu étais publiée, je serais ravie de te lire.
    Je te fais de gros bisous et je te souhaite d’aller le mieux possible:-)

    (C’est vraiment gentil à toi Yasmine ! prends soin de toi, croques le bonheur lorsqu’il passe à ta portée et vive toi et ta joie devant ton procès gagné)

Laisser un commentaire

Violence conjugale |
Psychothérapeute PAU |
Soleil levant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Conseil de l'Ordre Inf...
| 89-91 avenue du Léman Bonne74
| Naturopathie