Pourtant…

Pourtant que la montagne est cruelle
D’vant moi sans que j’puisse y monter
Je rêvais d’atteindre le ciel
J’crois bien qu’vais y renoncer

Je suis
J’étais
Je sais

J’essuie
J’étaie
J’essaye

J’ai suivi
Jette ma vie
Je tente, aie

Pourtant que la montée est belle
De l’enfance à la maturité
Mais oui on m’a coupé les ailes
Et l’automne ne vient que d’débuter !

J’étais vivante
Je serais désirante
Je veux exister

J’étaie ma pauvr’âme
J’essorerais mes larmes
Je veux me réinventer

Jette tout c’qui s’lamente
Je suis redevenue vibrante
J’aime et me sais aimer

Pourtant que la vie m’ensoleille
Comment avais-je pu oublier
En regardant d’ma vie les ficelles
Qu’aujourd’hui vient de commencer !



Violence conjugale |
Psychothérapeute PAU |
Soleil levant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Conseil de l'Ordre Inf...
| 89-91 avenue du Léman Bonne74
| Naturopathie